ALDV : Elections CSE 2018 – Notre tract et notre liste

Notre programme et notre liste de candidat.es.

Elections du CSE du 22 au 26 octobre 2018 (vote électronique)

Vous allez élire pour la première fois vos représentants du personnel au CSE (Comité social et économique) qui comprend dans une instance unique le CE, les DP et le CHSCT. C’est aussi au premier tour des élections que les salarié.es décident de donner à un syndicat la majorité en voix ou pas (plus ou moins de 50% des voix pour valider – ou pas – de futurs accords d’entreprise). D’autant plus important aujourd’hui que face à un accroissement sans précédent du nombre d’étudiants, l’ALDV manque un peu de place. L’occasion pour l’ALDV de se poser la question – comme au temps de l’ECE absorbée à l’époque par le groupe Laureate – de rester un groupe autonome Léonard de Vinci ou de s’adosser à un groupe d’enseignement supérieur. Et certains sont déjà à l’affut (la CGT y a aussi des élu.es). Cette question sera tranchée dans les deux ans ; les futur.es élu.es au CSE doivent être vigilant.es et force de proposition.

Notre programme et notre liste de candidat.es.

Une délégation CFTC qui a signé les accords les plus défavorables aux salarié.es depuis la création du Pôle

En 2017, la CFTC validait un accord d’entreprise qui revoyait la charge de travail des enseignants et enseignants-chercheurs ; charge à la hausse de 25% en moyenne.

En 2018, soit seulement un an après, la CFTC vient de nouveau cette fois-ci de revoir à la baisse de manière drastique les droits de tous les salariés administratifs, pédagogiques et enseignants. Division par 2 des RTT pour les salariés administratifs ; augmentation du temps de travail pour les enseignants ; réduction significative des droits plus généraux des salariés : demandez le programme pour 2019 … Le tout à une période où l’ALDV ne s’est jamais aussi bien portée : accroissement du nombre d’étudiants ; des programmes plébiscités par les étudiants, … Qu’en sera-t-il en période plus difficile ?

Notre programme et notre liste de candidat.es.

Les malades n’ont qu’à mieux se porter !

Une direction « bienveillante », avec l’aide active de la délégation CFTC (Gilles, Olivier, Mathieu notamment) – syndicat chrétien à l’origine -, qui réduit la période de protection des salariés en situation de maladie.

La convention collective nationale EPI (Enseignement privé indépendant) prévoit une période de protection de 1 an pour les salariés en maladie : la direction ne peut licencier – sous certaines conditions – un salarié en maladie que s’il a été malade pendant une durée d’un an et ce, de manière continue. Cette mesure présentée par la CGT à l’époque au niveau de la branche avait été accueillie favorablement à l’unanimité des syndicats de salariés et de l’organisation d’employeurs. Une simple mesure de justice.

Pour la direction c’était beaucoup trop, visiblement. La direction et la délégation CFTC valident un accord portant cette période de protection de 1 an continu à 9 mois « continus ou pas ». C’est à dire que la direction pourra cumuler sur les 12 derniers mois les arrêts maladie pour licencier si elle le souhaite. A l’heure où les maladies plus ou moins chroniques comme les cancers notamment sont en augmentation avec des allers et retours entre la maladie et le travail. L’ALDV et la CFTC valident donc le premier accord d’entreprise moins favorable que la branche et sur une mesure que nous pouvons qualifier d’anti-social et de surcroît contre productive sur le plan économique.

Notre programme et notre liste de candidat.es.

L’heure du choix

Du 22 au 26 octobre, donnez au syndicat de votre choix une majorité en votant pour ses candidates et ses candidats. C’est vous qui décidez de votre avenir. Les syndicats en tireront les conséquences.

Avec la CGT – le seul syndicat véritablement indépendant de la direction – un syndicat responsable et qui sait aussi garantir des droits à la hauteur pour les salarié.es, vous avez l’assurance d’un futur enviable pour les salariés en garantissant une qualité des formations pour nos étudiant.es et la pérennité de l’emploi pour toutes et tous.

Notre programme et notre liste de candidat.es.

Catherine GILABERT & Pascal REGNIER, Valérie, Sophie, Nathalie, Fernando, Bernadette, Nora, Corine, Natacha, Ariel,Thierry.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

2 réactions

  1. Pourrez-vous donner les noms de famille des gens dont vous parlez? Je connais plus qu’une Valérie au Pôle et il y en a que je ne reconnais pas.

    Merci

    Eileen Wilson

    1. Bonjour Eileen. En fait tu as les noms accessibles sur la plateforme de vote dont les RH t’ont envoyé le lien et sur notre tract. Pour notre site LeoCgt accessible à tous nous préférons par principe ne pas mettre les noms des personnes. Sinon tu me contactes (06 45 25 90 90) ou Catherine (06 37 42 76 60). Bien à toi. Pascal
      NB : A rappeler au passage que cette plateforme est hébergée par un organisme extérieur et totalement indépendant de l’entreprise : pas de soucis donc pour ceux qui ont peur que le secret du vote ne soit pas respecté ; le secret du vote est garanti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *